Qu’est ce qu’une API

« API » est un acronyme anglo-saxon signifiant Application Programming Interface. Une API est une interface, un contrat passé entre deux systèmes informatiques pour leur permettre de communiquer.

Les API permettent de nombreux usages. Elles sont déjà utilisées largement. Par exemple, les entreprise françaises utilisent tous les mois celle de la Déclaration Sociale Nominative. Les entreprises ne communiquent pas les données de leur employés manuellement à l’administration : leur logiciel de paie transmet directement ces données grâce à une API.

Métaphore

Une lampe a besoin d’électricité. Mais elle n’a pas besoin de connaître la source de cette électricité (hydraulique, nucléaire…), ni le parcours emprunté par la ligne haute tension. Toute cette complexité est inutile pour la lampe : elle a juste besoin d’être branchée sur une prise standard.

Concrètement, le constructeur de la lampe utilise le standard de la prise électrique pour récupérer la ressource. Différents standards ont émergé : la prise française, américaine… Il en est de même pour les API. La seule contrainte pour les utiliser est donc de partager le standard utilisé.

Les avantages des API

Pour le producteur

  • Augmenter la portée de ses services en permettant à d’autres administrations ou entreprises d’interagir avec eux.
  • Créer des marchés en facilitant l’accès aux données gouvernementales.
  • Innover à coût minime en permettant à des acteurs externes de créer des usages en exploitant des API ouvertes pour des besoins non imaginés au départ.
  • Répondre à coût marginal aux exigences règlementaires de transparence et d’échange de données de plus en plus fortes (loi DCRA, Dites-le Nous Une Fois…).

Pour le consommateur

  • Proposer des services plus complets à l’usager tout en diminuant la saisie d’information.
  • Économiser en mutualisant des briques logicielles.

Pour aller plus loin